FESTIVAL 2017

Oiseau de Lune Grand mère du Festival Rencontre au Coeur du Sacré

Oiseau De Lune

raconte :

 

Le Festival Rencontre au Cœur du Sacré a commencé par une envie d’offrir lors de rencontres, j’avais cette soif de partager, ne trouvant pas l’endroit où j’aurai envie d’offrir, je me suis dit peut-être un jour je créerai ma rencontre.

 En parlant à des amis fin 2014, j’exprime l’idée que peut être en 2016 je le ferai, c’est à ce moment-là que mes guides m’ont dit : « non c’est pour 2015 ».

A partir de cet instant j’ai surfé sur la vague divine, portée par la commande de mes guides, dans mon esprit tout allait forcément bien se passer.

Il était évident pour moi que cela devait se vivre sur ce lieu magique tenu par mes amies Chrystelle Millet et Laurence Degez à Saint-Gilles. L’univers avait orchestré la rencontre de lieu et de ses hôtesses bien avant et nous nous étions tout de suite plu !

Je leur raconte mon histoire et elles acceptent de rêver avec moi, c’est à ce moment que nous avons créé l’association Rencontre au Cœur du Sacré Chrystelle et moi.

Je me suis rendue compte que dans mes contacts j’avais les bonnes personnes, puis au fur et à mesure d’autres personnes sont venues à moi pour participer.

Je me suis misse à rêver le Festival, j’ai raconté mon rêve à mes amis et à leur tour ils se sont mis à rêver…nous l’avons si bien rêvé qu’il a pris matière ! Bien sûr j’ai posé les actes nécessaires à sa création, beaucoup de belles personnes nous ont rejoint et ont œuvré avec nous pour que cela puisse exister !

Le Festival 2015 a été une réussite…En 2016 nous avons recommencé encore plus grand !

Après j’avais des questionnements et je demandais à mes guides de m’éclairer et ils m’ont montré que le festival était un pilier pour ce que j’avais à créer ensuite…que nous devions surfer sur la pureté du don…que j’avais à poser des actions pour la réunification des peuples…j’ai maturé tout cela et maintenant je peux rêver la suite et commencer à la poser dans la matière !

Le Festival fonctionne sur le bénévolat, chacun, chacune offre son temps, son savoir, ses compétences, il n’y a ni défraiement ni rémunération.

Jusque-là nous avons presque bouclé financièrement, commençant l’année suivante avec les caisses à zéro, voir moins.

Lorsque le Festival fera des bénéfices, il sera gardé de quoi faire le démarrage du suivant et le reste sera reversé à la Fondation que je vais créer avec mon amie Chrystelle.

Cette fondation ou association regroupera des actions, manifestations…pour œuvrer à la réunification des peuples avec leurs traditions, pour aller ensemble vers la paix en se donnant la main dans le respect de ce que chacun apporte de richesses par ses différences.
Clairement je vais mettre en place des choses différentes comme :
-un forum international pour la réunification des peuples et des traditions ou chaque pays le souhaitant sera représenté par ses anciens ou sages.
-Créer ensemble (tous pays) à distance ou en se retrouvant des égrégores de paix et de réunification.
– Enregistrer et diffuser largement les messages de paix des anciens, des sages de tous les pays.
-Collecter des fonds pour aider chaque pays dans ses besoins de reconstruction et les remettre de la part du ou des pays qui leur ont fait du tort par le passé, posant ainsi une paix.
-Créer un lien qui soit un pont entre les différents pays, les différentes traditions, un lien qui soit spirituel, fraternel en dehors de la politique.
-Voir économiquement parlant comment et si c’est possible quels trocs ou échanges sont envisageables entre les pays sans utiliser le système bancaire pour un début d’économie basée sur les valeurs réelles et d’échanges équitables.

Et encore :

-Des actions et création d’un lieu de rencontres au moins en France pour intégrer les gens différents, un lieu où l’on vient avec son regard d’enfant curieux pour rencontrer les autres dans leurs différences et les voir comme des richesses.

-Ouverture d’une école pour enseigner à désapprendre ce qui nous entrave et réapprendre la simplicité de la vie.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone